Succès au praliné sans crème au beurre !


Hello mes « petits » gourmands !

Temps de préparation : 1h30
Temps de repos (prise au frigo) : 5h
Temps de cuisson : 10 minutes
Nombre de personnes qui vont dévorer ce succès : 8

Je ne sais pas si vous avez noté, mais j’ai pris quelques cours de pâtisserie récemment et du coup, j’ai eu envie de faire un dessert un peu plus « compliqué » que d’habitude. Pour mon premier essai, j’ai décidé de prendre le dessert préféré de mon copain 🙂 A savoir le succès aux noix… Problème : je ne suis pas trop fan de la crème au beurre ! C’est hyper lourd !

Donc j’ai décidé de faire une ganache montée au praliné ! C’est une tuerie, sans rigoler, j’ai eu du mal à en laisser assez pour le gâteau 🙂

Pour la ganache montée, j’ai utilisé la recette Invitations Gourmandes et elle est vraiment bien !

Bon allez, c’est parti pour la recette !

succes-praline-1

Voici la liste de courses :

Pâte de pralin :

  • Noisettes entières : 100 gr
  • Sucre semoule : 100 gr
  • Eau : 6 cs

Ganache montée au pralin :

  • Pâte de pralin : 90 gr
  • Crème liquide entière (30% M.G) non froide : 50 gr
  • Miel : 6 gr
  • Crème liquide entière (30% M.G) : 150 gr
  • Chocolat blanc : 100 gr
  • Poudre de pralin : 15 gr

Dacquoise noisette & amandes :

  • Poudre d’amande : 90 gr
  • Poudre de noisette : 100 gr
  • Sucre glace : 100 gr
  • Blancs d’oeuf : 220 gr (environ 7
  • Sucre semoule : 100 gr

Etape 1 : La crème de pralin !

Préchauffer le four à 180°C.

Placer les noisettes entières sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfourner la plaque 10 minutes afin qu’elles se torréfient.

Sortir les noisettes du four et placer celles-ci dans un torchon et frotter les noisettes afin d’enlever la peau. Replacer celles-ci sur la plaque étant passée au four.

Verser le sucre dans une casserole puis mettre 4 cuillères à soupe d’eau sur le sucre (à laide de votre main).

Faire chauffer la casserole de sucre + eau à feu moyen. Veiller à ne jamais remuer la casserole. A l’obtention d’un caramel doré (pas brun 🙂 ), soit une température de 118°C, sortir la casserole du feu. Verser immédiatement le caramel sur les noisettes afin de les enrober. Attendre sur les noisettes soient bien froides puis les casser en plusieurs morceaux.

Placer quelques morceaux dans un mixeur puis les mixer par à-coups. Répéter l’opération autant de fois que possible. N’ayant pas obtenu de pâte de pralin, j’ai ajouté 2 cuillères à soupe d’eau puis j’ai remixé la préparation jusqu’à obtenir une pâte homogène et lisse.

Etape 2 : Ganache montée au pralin !

Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie.Dans une casserole, faire chauffer la crème liquide non froide (50 gr) et le miel. Verser la crème liquide sur le chocolat blanc en plusieurs fois tout en remuant. A l’aide d’un fouet, faire émulsionner le mélange.

Ajouter la pâte de pralin puis la crème liquide froide au mélange chocolat blanc et crème.

Réserver le mélange pendant 5h au frais.

Etape 3 : La dacquoise !

Préchauffer le four à 180°C.

Tamiser toutes les poudres ensemble (poudre de noisette, poudre d’amandes, sucre glace).

Dans un saladier, faire monter le blancs d’oeuf. Dès que les blancs sont mousseux, verser le sucre en plusieurs fois jusqu’à obtenir une meringue française (jusqu’à obtenir le fameux bec d’oiseaux).

Verser la meringue en plusieurs fois dans les poudres. Les incorporer délicatement à l’aide du maryse.

A l’aide d’une poche à douille, former deux escargots de deux centimètres d’épaisseur et de 12 cm de diamètre (environ) sur une plaque à pâtisserie préalablement recouverte de papier cuisson.

Faire chauffer les escargots 15 minutes au four.

A la sortie du four, placer la feuille de cuisson sur une grille et attendre que les escargots soient totalement froids.

Succés 4.jpg

Etape 4 : Le montage !

1 heure avant de servir, placer un saladier et les ustensiles du fouet électrique au congélateur.

Au moment de servir, sortir le saladier et les ustensiles du congélateur. Verser la ganache au pralin du frigo dans le saladier froid. Montée la ganache à l’aide d’un fouet électrique (ustensile ayant été dans le congélateur).

A l’aide duen poche à douille, former des petites « montagnes » sur une des dacquoises escargot. Les petites montagnes doivent recouvrir tout l’escargot. Saupoudrer les petites montagne de pralin (poudre) de poudre de pralin.

Placer ensuite le deuxième escargot sur le premier. Former des petites « montagnes » sur le dessus du deuxième escargot. Personnellement, j’en ai recouvert la moitié du succès.

Saupoudrer encore de poudre de pralin.

Et voilà c’est prêt 🙂

succes-1succes-praline-3

Bonne dégustation et n’hésitez pas à me donner votre avis sur mon premier succès au praliné

 

Publicités

4 réflexions sur “Succès au praliné sans crème au beurre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s